Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement
     Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement   

COMMUNE DE PETIT-CANAL

(Grande-Terre)

Mancenillier a été le premier nom donné à cette agglomération, lors de l'installation des colons.

 

1730: Elle est rebaptisée "Canal".

 

1750: "Petit-Canal" sera son nom définitif.

 

Ce nom de Petit-Canal lui vient du canal qui avait été creusé par les colons. Tout naturellement, le bourg va se développer de part et d'autre du canal.

 

Situation:

La commune de Petit-Canal traverse la partie nord de la Grande-Terre, de la côte est de l' Océan Atlantique à la côte ouest de la mer des Caraïbes.

 

Lieux-dits et Hameaux:

Besnard, Chabert, Charopin, Dadoud, Delisle, Dévarieux, Duval, Gaschet, Godet, Gros-Cap, Gruet, Lagarde, Lubeth, Maisoncelles, Les Mangles, Le Papillon, Le Pavillon, Rougeole, Saint-Julien, Sainte-Amélie, Sainte-Élise, Sainte-Geneviève, Sargenton, Vermont, Vieux-Blanchet, Zénon.

 

En créole, Petit-Canal se dit Ti Kannal ou O Kannal.

Les habitants sont appelés les Canaliens et les canaliennes ou Moun Kannal en créoles.

Le nom de Petit-Canal, lui vient du petit canal creusé au XVIIIe siècle pour le transport des marchandises entre Morne-à-l'Eau et le Grand Cul-de-Sac-Marin.

Plan de PETIT-CANAL

 

A partir de ce plan, vous pouvez déplacer sur l'ensemble de la commune et entrer les données sur votre GPS.

Curiosités:

La Mairie

L'église Saint-Philippe

et Saint-Jacques

 

 

Détruite lors du tremblement de terre de 1843, elle sera reconstruite en 1856 et à nouveau endommagée lors du passage du cyclone de 1928, la réfection de l'église sera confiée à l'architecte des colonies: Ali Tur.

Le clocher, le bel autel et les vitraux donne un certain caché à l'édifice.

Le presbytère a été construit à l'arrière de l'église.

Stèle de la Liberté

 

En mémoire de l'abolition définitive de l'esclavage (27 avril 1848.

Monument aux Morts

(1914 - 1918)

Les Marches des Esclaves

 

Par ces marches construit par les esclaves, on accèdait a la place de l'église, où ces même esclaves étaient vendus comme du bétail.

Chaque pallier porte le nom d'une etnie africaine.

En se référant au code noir, l'esclave était considéré comme un bien "Meubles".

Buste de Louis Delgrès

(1766 - 1802)

 

Né libre de couleur, fils de Louis Delgrès, blanc créole Martiniquais de Saint-Pierre et d'Elisabeth Morin.

Delgrès a combattu jusqu'à sa mort pour la liberté des esclaves.

 Il mourra à 35 ans le 28 mai 1802.

Plus de détail sur mon site de l'Histoire de la Guadeloupe.

Vestiges des magasins

 

Ils sont situés sur la droite des Marches.

La Prison des esclaves 2002

 

Lors de ma première visite en 2002.

Connaissant l'histoire, à mon entrée à l'intérieur, je me suis senti faire un retour en arrière et m'imaginai ce que ces pauvres gens avait vécu.......

La végétation très dense cachait l'édifice et  ne permettait pas un déplacement aisé.

Après l'abolition de l'esclavage, cette prison continuera de fonctionner avec les codamnés de droit commun.

La Prison des esclaves 2017

 

Aujourd'hui 15 après, la prison a drolement changé d'aspect. Le figuier maudit accomplit son oeuvre destructrice. Beaucoup de murs se sont effrondrés.

J'ai bien peur que dans quelques années, il ne subsistera plus rien de cette prison. seul le figuier maudit tronera au milieu d'une ruine.

Monument à la mémoire

de l'esclave inconnu.

 

Il a été inauguré le 28 mai 1974, à l'occasion du bi-centenaire de la première abolition de l'esclavage.

Abolition qui ne sera appliquée définitive- ment qu'en 1848.

Le Port

 

C'est à cet endroit qu'arrivait les esclaves

Photo depuis

le haut des Marches

 

Cette voie enmmene au port où était débar- qué les esclaves.

En guadeloupe, vous ne trouverez jamais un "embarcadère", on dit toujours débarca- dère, certainement en mémoire des anciens. Ces pauvre gens, qui une fois arrivés, n'avaient aucune chance de repartir.

MUSEE DE LA VIE D'ANTAN

 

Situé dans le bourg de Petit Canal, dans la rue de l'église, le musée de la vie d’antan vous présente les arts et traditions populaires.Vous découvrirez les coutumes et la vie quotidienne
Créé par Raymond Boutin, ilfut nauguré le 23 mai 2001. aujourd’hui ce petit musée est géré par l’Association Patrimoine et Savoirs suite à une collecte d’objets usuels.
Vous apprendrez comment les amérindiens utilisaient le feu et la lumière.

Liens:         

PRECISION:

Ne pas confondre FORUM et COMMENTAIRES.

  • Si vous appréciez la page: Utilisez l'onglet COMMENTAIRES.
  • Si vous avez besoin d'un ou plusieurs renseignements pratiques: Utilsez le FORUM....... Merci.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

  Visiteurs

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Papynou Guadeloupe