Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement
     Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement   

EGLISE ET LIEUX DE CULTE

DE LA COMMUNE DE LA DESIRADE

(Beauséjour)

Eglise

N.D. de l'Assomption

 

1754:

L'île de la Désirade est, depuis le début de la colonisation, délaissée par le gouvernement de l'époque. On n'y trouvait pas d'eau est les terres n'étaient pas propices à la culture.

Malgré cela, quelques colons sans argent décident de s'y installer pour cultiver principalement du coton, pendant que d'autres deviennent pêcheurs et tout ce petit monde vivotait tant bien que mal, loin des difficultés du continent (B-T et G-T).

 

Au milieu du XVIIIé siècle, décision est prise de créer une paroisse et des registres de l'état-civil. Désormais les mariages et les baptêmes auront lieux sur l'île. Alors qu'avant, il fallait aller en barque à rame jusqu'à Saint-François.

 

L'église:

Comme toutes les constructions publics

 

L'édifice fut plusieurs fois restauré suite au passage des différents ouragans, notamment ceux de 1899 et 1928. Une première fois grâce aux matériaux provenant de la chapelle désaffectée de l'hospice du Camp Jacob de Saint-Claude, puis en 1935 avec l'adjonction d'un clocher et de deux chapelles latérales. A l'intérieur, on peut admirer le maître-autel, taillé dans une tranche de poirier-pays, le pupitre en proue de bateau, le tabernacle dont les portes sont en bois de gaïac ainsi que la maquette de bateau “Le Vétéran“, acteur majeur de la procession lors de la fête des marins le 16 août, et la sculpture en bois brut de la Vierge à l'enfant du XVIIIè siècle, dans le chœur.

 

 

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

Chapelle Notre-Dame-Du Phare

Construite en 1905, c’est la dernière station du chemin de croix qui part de Beauséjour en pente raide pour rejoindre la Chapelle 200 mètres plus haut. De là, vue magnifique. Par l'autre côté, elle est l'aboutissement du périple engagé depuis le quartier de Baie Mahault en empruntant la piste qui traverse le plateau de la montagne. Une table d’orientation à proximité informe sur les îles alentour. Cette chapelle porte aussi le nom de chapelle Maston du nom de Monseigneur Maston évêque de Saint-Claude, Désiradien de naissance qui suite au cyclone dévastateur de 1899, contribua sur ses propres deniers à la reconstruction de l'Eglise.

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

Chapelle Notre-Dame du Calvaire

Construite en 1905, c’est la dernière station du chemin de croix qui part de Beauséjour en pente raide pour rejoindre la Chapelle 200 mètres plus haut. De là, vue magnifique. Par l'autre côté, elle est l'aboutissement du périple engagé depuis le quartier de Baie Mahault en empruntant la piste qui traverse le plateau de la montagne. Une table d’orientation à proximité informe sur les îles alentour. Cette chapelle porte aussi le nom de chapelle Maston du nom de Monseigneur Maston évêque de Saint-Claude, Désiradien de naissance qui suite au cyclone dévastateur de 1899, contribua sur ses propres deniers à la reconstruction de l'Eglise.

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

<< Nouvelle image avec texte >>

Liens:             

PRECISION:

Ne pas confondre FORUM et COMMENTAIRES.

  • Si vous appréciez la page: Utilisez l'onglet COMMENTAIRES.
  • Si vous avez besoin d'un ou plusieurs renseignements pratiques: Utilsez le FORUM....... Merci.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

  Visiteurs

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Papynou Guadeloupe