Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement
     Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement   

Mythes et légendes des Antilles-Guyane

En Guadeloupe comme partout ailleurs dans le monde, l'imaginaire va bon train et l'esprit est très fécond.

Sur cette page, je vais partager avec vous quelques uns des différents mythes, légendes et croyances:

Le mythe de Sésé

 

Plus de détail:

https://www.ac-guadeloupe.fr/circonscriptions/bouillante/docindex5a/lang_kreyol_30.pdf

 

« Il y avait jadis un Indien Arawak qui recommanda à sa fille Sésé de ne pas se baigner dans un certain bassin de la rivière quand elle n'était pas bien portante. Un jour Sésé, oubliant le conseil, alla s‟y baigner alors qu'elle était indisposée. Or dans le bassin vivait un serpent "tête chien" qui, s'emparant de la fille, la rendit mère.

Cependant cet animal se transformait en homme chaque nuit, et la fille prit l'habitude d'aller le rejoindre à la rivière, à l'insu de ses parents, lorsque le jour était tombé. Sésé mit un enfant au monde dans la case de sa mère et bientôt, chaque nuit, ce petit prit ses ébats dans le bassin avec son père. Lorsque le jour paraissait, tous rentraient au Carbet, le serpent étant caché dans le ventre de Sésé.

Le frère de celle-ci se demandait depuis longtemps pourquoi Sésé avait des graines de balata sans hache pour couper. Un soir, il la suivit: elle se dirigea vers un gros pied de balata où elle s'arrêta, alors le serpent sortit de son ventre, monta à l'arbre, puis, soudain transformé en homme, secoua les branches pour en faire tomber les graines. Tout ceci fâcha le jeune homme qui décida de tuer le serpent, ce qu'il fit le lendemain au moment où l'animal montait de nouveau elle les enterra et les recouvrit de feuilles. Quelques lunes après, tandis qu'il chassait de ce côté, son frère entendit venir un grand bruit qui s'arrêta où le serpent était enterré; s'étant approché, il trouva là quatre cases pleines d'Indiens: c'étaient les fils du serpent et de Sésé qui furent les premiers Caraïbes. Ceux d'une case étaient contents de voir leur oncle Arawak, mais ceux des trois autres cases étaient fâchés parce qu'il avait tué le serpent. Toutefois les chefs conseillèrent de ne pas tuer leur oncle. Caraïbes et Arawaks échangèrent des cadeaux et vécurent comme des a mis jusqu'au jour ou Sésé devenue vieille et toujours inconsolée, dit aux Caraïbes ses fils, de tuer un petit Arawak pour venger le serpent. Ainsi fut fait. Mais les Arawaks tuèrent alors un petit Caraïbe. C'est comme cela que commença la guerre entre les Caraïbes et les Arawaks qui sont ennemis jusqu'à aujourd'hui."

La légende de Man Coco (Madame Coco)

 

C'est l'histore d'une jolie femme très coquette quelque peu narcissique et ayant pactisé avec le diable, afin de demeurer la plus belle et la mieux habillée.

Mais signer avec le diable implique le respect de la parole donnée au risque de tout perdre.

Mais Man Coco ne respecta pas sa parole. Un jour alors qu'elle était dans la grotte, le diable provoqua une grosse vague et la noya.

 

La moralité de cette légende raconte que si l'on veut être invincible, il faut se baigner à trois reprises dans le bassin de la Porte d'Enfer.

L'envoutante Man Dlo (Mère des eaux)

 

Il y a plusieurs contes liés à Man dlo. J'ai choisi celui de Guyane sur le fleuve Iracoubo (mythe Amérindien).

L'envoutante Man Dlo  sirène de son état, exige des hommes envoutés par ses chants et sa beauté, de s'occuper d'elle, comme calmer une démangeaison ou encore lui déméler sa longue chevelure.

En cas de refus, elle renversait sa pirogue et l'entraînait au fond de l'eau et le noyait.

Ce mythe est tellement encré en Martinique, qu'une sculpture a été déposée au fond de la baie de Saint-Pierre, pour rendre hommage à la mer.

Le Soucougnan

 

Sorte d'animal qui sévit la nuit. Il peut se changer en boule de feu, ou voler, ou encore changer de peau, se transformer en vampire etc....

Il profite du sommeil des gens pour leur faire du mal.

Le quimbois  (L'homme au bâton)

 

Dans quelques pays africain, cet homme n'a qu'un seul désir assouvir son appétit sexuel. Il ne fait aucune différence entre hommes et femmes. qu'il trouvera dans une case.

On dit que seul une coulotte rouge et une paire de ciseaux placée sous le lit l'empêche de s'en prendre aux personnes qui dorment.

Le chouval twa pat (le cheval à trois pattes)

 

En vérité c'est un homme transformé en cheval.

Il rappelle seulement qu'il est mal de rentrer à la maison alcoolisé.

On dit aujourd'hui d'un homme saoul qu'il a le vin gai ou méchant.

Le cheval twa pat, apparaît la nuit et son galop désordonné procure une peur incontrolable qui vous empêche de rentrer chez vous.

Le morphoisé (mot découlant de métamorphosé)

 

Il peut être à la fois un homme ou une femme assoiffé de pouvoir, d'amour et d'argent, seulement, après avoir pactisé avec le diable.

Il prend alors l'apparence d'une bête sauvage (loup-garou).

Il doit redevenir humain avant l'aube au risque de rester un animal pour toujours.

<< Nouvelle zone de texte >>

PRECISION:

Ne pas confondre FORUM et COMMENTAIRES.

  • Si vous appréciez la page: Utilisez l'onglet COMMENTAIRES.
  • Si vous avez besoin d'un ou plusieurs renseignements pratiques: Utilsez le FORUM....... Merci.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

  Visiteurs

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Papynou Guadeloupe