Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement
     Avec PAPYNOU découvrez la Guadeloupe autrement   

BALADES COMMUNE DE SAINT-CLAUDE

Photo Mimidesîles

Surnommée la Vielle Dame, La Soufrière est le seul volcan de l’île en activité, et l’un des neuf actifs des Petites Antilles. Cela reste une balade incontournable.

Depuis le séisme de 2004, le parking de la Savane à mulets est fermé (la route s’arrête aux bains jaunes). Il faut environ 1 heure pour rejoindre le début de l'ascesion. Tout est indiqué depuis les Bains Jaunes.

 

BALADE ET ASCENSION DE LA SOUFRIERE

 

Première Partie

SENTIER DU PAS DU ROY

 

Ce sentier a été ignoré jusqu'en 2004.C'est ni plus ni moins que le sentier que vous empruntez obligatoirement aujourd'hui pour monter au sommet de la Soufrière.

J'ai tenu à tester l'ensemble de ce parcours, pour évaluer la faisabilité et mesurer les difficultés. Ma première impression est, qu'une telle balade n'est pas accessible à tous, surtout pour le dernier tronçon. Sauf si l'on a une certaine forme physique et un peu d'endurance.

Me concernant, je ne réunissais pas toutes les conditions: Deux mois auparavent, je m'était fracturé le péroné. A l'époque j'avais 63 ans et ma forme physique n'était pas au top. Ceci expliquant cela.... Je l'ai quand même fait.

 

Histoire: Au départ des Bains-Jaunes une stèle, rappelle les faits.

 

Le sentier du Pas du Roy est une trace historique réalisée en 1887 par les soldats du 2e régiment d'infanterie de marine. Pour l'époque, cela représentait un chantier titanesque.

Ce sentier est constitué de gros pavés en pierre traversant la forêt tropicale. C'est actuellement le seul itinéraire possible pour rejoindre à pied le départ de l'ascession du volcan dont les accès ont subi d'importants dégâts lors du séisme qui a ébranlé l'archipel le 21 novembre 2004. Dans les trois mois qui ont suivi le sinistre, les services du parc national ont procédé à des travaux et à la réouverture de ce sentier quelque peu oublié.
Cette chaîne montagneuse se distingue par une petite pointe : Le piton Dolomieu. Les fumerolles sortent en continue, chargées d’hydrogène sulfuré, avec des émanations de gaz d'acide chlorhydriques.
Lorsque vous entamez la montée par le chemin des Dames vous sentez cette odeur de souffre "œuf pourri" mais très vite, cette odeur s'estompe.

Le parc National de Guadeloupe possède 200 km de sentiers et traces. Pour entreprendre ce parcours jusqu'à 1467 mètres d'altitude, il faut consulter la météo en premier lieu.

Puis, un matin, vous allez, vers 7 heures, à Saint Claude par la route Nationale 3. Ensuite, la D 11 jusqu'aux Bains jaunes. Laissez la voiture et prenez le sentier du " pas du Roy " jusqu' au parking de " la Savane à mulets ", qui avant le séïsme était le point de départ pour l'ascesion. La balade propement dit s'arrête là.
Pour les plus courageux, vous poursuivez.......
Le parcours aller-retour va prendre 4 heures pour les plus sportifs.
Il faut s'équiper d'un pull, un anorak car le site est venteux à cause de l' altitude et le matin la brume vous glace.

Emportez bouteille d'eau et barres de céréales. Le dénivelé s'accompagne de passages glissans avec pierres et boue en alternance. D'où la nécessité de mettre des chaussures de marche. Minimum, une paires de tennis.

Il y a de nombreuses fractures dans la roche, comme l'éboulement Faujas qui date de 1798. Regardez cette végétation, mais n'y touchez pas. Sur des tapis de mousse orangée, de nombreuses fleurs (violettes et thym-montagne) égrènent la "savane d' altitude".

En admirant la côte en contre bas et la ville de Basse-Terre, vous allez voir de grandes fougères arborescentes qui peuvent mesurer 15 m de haut.

Avant d'atteindre le dôme et son panache de vapeur, vous distinguerez de longues tiges d'un mètre environ,
terminées par une fleur rouge écarlate. C'est l'ananas rouge de montagne. Elle fleurit toute l'année et résiste aux activités volcaniques, mais on ne la consomme pas. Il y a aussi des framboisiers dans des fourrés plus bas. Lorsque vous arrivez tout en haut de la soufrière, le décor est lunaire devant le cratère sud.
Vous pouvez aussi faire une belle balade d’une heure, depuis le parking par la route de la citerne jusqu'aux antennes en laissant la Soufrière sur la gauche. La citerne est un ancien volcan, grand entonnoir tout vert, profond de 50 mètres et toujours occupé par un lac.


En 1977, cette région connu  des pluies de rochers, tremblements de terre et crache-vapeur. Les autorités avaient fait évacuer 30.000 personnes des communes environnantes.
Aller au sommet de ce site exceptionnel, n'est pas à prendre à la légère.

La route qui monte aux Bains-Jaunes

N'oubliez pas de couper la clim qui absorbe un bonne partie de l'énergie de votre moteur, surtout si vous êtes quatre ou cinq dans le véhicule (petite cylindrée).

Le parking des Bains-Jaunes se situe à une altitude de 950m et n'est pas très grand. Si le parking est plein, il vous faut stationner sur la route.

Arrivée aux Bains Jaunes à 7h 30, et a cette heure matinale, plus de place.

L'eau est chargée en souffre et fait le plus grand bien aux articulations vieillissantes. C'est devenu le passage obligé pour grimper à la Soufrière depuis le séisme de 2004.

Panneau d'avertissement

Vous trouverez souvent ce panneau d'avertissement sur de nombreux sites de baignades. Il ne faut pas vous inquiéter outre mesure. L'ARS applique le principe de protection. Ne mettez pas d'eau dans votre bouche ni n'en 'avalez.

Début du sentier du Pas du Roy

Balade du parking des Bains Jaunes >>>> A la Savane à Mulets.

Durée: 1 heure.

Ddénivelé: Environ 100 mètres.

Distance: Environ 1,5 à 2 km.

Pas de difficultés majeures. On évolue sur une ancienne route militaire faite de pavés plus ou moins réguliers qui chemine à travers la forêt tropicale.

Elle fût réalisée  en seulement un mois par les militaires de l'infanterie de marie (3 régiments de 3500 hommes).

Pas évidente la grimpette. Le passage de millions de personnes a fini par lustrer les pavés..... ça glisse.

Le chemin change sensiblement d'aspect. la régularité n'est plus au RdV.

A cause les différents niveaux, ceala devient éprouvant pour les jambes.

Un coup d'œil derrière.... Le chemin est assez pentu... ça promet pour le retour.

Une heure après notre départ des Bains Jaunes, Nous arrivons à la Savane-à- Mulets.: Altitude 1142 m.

Avant l'éboulements dû au séïsme de 2004, la Savane-à-Mulets était le point de départ vers le sommet.

Ce rocher au milieu de l'ex-parking est peut être arrivé là à la suite d'une grosse irruption de la Soufrière.

Entre deux passages de nuages on peut apercevoir les fumeroles.

Deuxième partie

L'ancienne route vers la Savane-à-Mulet.

 

 

 

 

 

 

 

On consulte le plan satellite  sur l'I-PHONE de mon fils: Deux itinéraires possibles.

On a choisi le plus long et le plus difficile...... comme par hasard..... lol

Les deux éboulements qui bloquent l'accès à la Savane-à-Mulets.

Les nuages  envahissent tout le secteur et nous empêchent de voir tout autour. Dommage, la vue doit être superbe.

Vue inprenable sur la ville de Basse-Terre.

La majestueuse "Vieille Dame" nous lance un défi. Il faut la respecter, elle est là depuis toujours.

Une des nombreuses failles que l'on va croiser tout au long de notre balade.

Les nuages étant assez bas, le soufre dégage une odeur de sulfure d'hydrogène plus connu sous le nom: odeur d'oeuf pourri.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfure_d'hydrog%C3%A8ne

En passant quelques "oreilles d'éléphants". c'est une plante verte parasite.

Une autre creuvasse. On n'est pas au sommet. Mais déjà on voit le soufre qui recouvre la végétation.

Petit oratoire sur le chemin, surement dédié "à la Vieille Dame".

A partir de là, le chemin est moins sympa. Il est très accidenté.

Passage étroit sans protection antichute.......

Ces poteaux tout au long du parcours, étaient certainement équipé de cordages qui devaient aider les sportifs du dimanche à monter jusqu'au sommet, que nous ne sommes pas loin d'atteindre.

A cet endroit le manque de sécurité est inadmissible. Le service du parc pourraient faire un minimum d'effort pour que la montée et la descente soit sécurisé. A défaut prévenir les touristes du risque. Une chute qui pourrait avoir des conséquences dramatiques. Signaler au départ des Bains Jaunes que la difficulté est de niveau 4 n'est pas suffisant. Il aurait mieux valu écrire difficile à très difficile. En clair on s'adresse à des professionnels de la grimpette et non à monsieur tout le monde.

Cette plante resemble à du corail.

La Grande-Faille

Jolies couleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Difficile d'avan- cer sans bonnes chaussures.

Fleur d'ananas sauvage.

Le gouffre Tarissan.

Le rocher de la guenon..... Je dirai plutôt gorille

Pendant un instant le ciel était dégagé et j'ai pu phographier les fumeroles.

16 heures, Il est temps de redescendre, la nuit va vite tomber.

Cela a été riche en informations, Pour le panorama, pas de chance , les nuages et un peu de pluie, nous ont empêché de l'apprécier.

J'émets une critique assez forte concernant la protection et la sécurité contre les chutes tout au long du parcours et plus précisément au sommet. l'inconscience des parents qui laissent leurs enfants courir dans tous les sens. au gouffre Tarissan par exemple, trois fil d'acier, sont les seuls remparts contre une chute dans le gouffre..... un peu léger.

Arrivée au parking des bains jaunes il faisait pratiquement nuit. Nous pensions prendre un bain. et bien non.... Un couple qui pensait être les derniers sur le site, était entrain de faire des galipettes gentiment adossé dans le bassin.

Une autre façon de se détendre.........

BALADE AU NEZ CASSE

Massif de la Soufrière

 

Cette balade est réservée aux personne ayant une solide exprérience des randonnées difficile. Il est même conseillé deffectuer cette marche accompagné d'un guide.

 

Le reour s'effectue par le village de Papaye, plus haut village de Guadeloupe et ses  jardins suspendus. Baignade possible dans "La Rivière Noire".

 

Prendre contact avec "Vert-Intense".

http://www.vert-intense.com/

 

Durée: 6H00
Dénivelée: 900m
Difficulté: difficile

Départ: 9 heures (4 personnes minimum)
Se renseigner pour l'âge minimum des enfants et pour l'équipement obligatoire.

Liens: Suite 

PRECISION:

Ne pas confondre FORUM et COMMENTAIRES.

  • Si vous appréciez la page: Utilisez l'onglet COMMENTAIRES.
  • Si vous avez besoin d'un ou plusieurs renseignements pratiques: Utilsez le FORUM....... Merci.

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

  Visiteurs

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Papynou Guadeloupe